Sous-traitants irradiés à Fukushima

Centrale innondéeLe 24 mars 2011, trois sous-traitants avaient pataugé dans de l’eau fortement contaminée dans les sous-sols du bâtiment turbine du réacteur n°3 sans botte de protection et ont eu les jambes brûlées par la radioactivité. Ils ont pris une dose de l’ordre de 180 mSv durant leur intervention. Ils ne connaissaient pas le danger alors que des employés de TEPCo avaient mesuré 400 mSv/h à la surface de l’eau et étaient partis. Eux sont restés sans être prévenus du danger et l’accident est arrivé.
Une plainte a été déposée et l’un d’entre eux a accepté de parler à la presse à la condition que son nom ne soit pas mentionné et que son visage ne soit pas montré. Son récit détaillé est ici en anglais.

Il travaille maintenant à la décontamination des points chauds dans la province de Fukushima…
Sur le site de l’ACRO
Voir  l’article très documenté sur Gen4

Les commentaires sont fermés.