Nov 03

Poissons radio-actifs à Fukushima

Campagne de banalisation de la vie sous radio-activité

Les autorités japonaises font campagne pour banaliser la vie en territoire contaminé. Voir l’illustration reproduite ci-contre.

Au même moment:
La radio activité des poissons sur les côtes de la préfecture de Fukushima et les 4 préfectures voisines ne baisse pas . Elle va même en croissant.

Cela signifie la ruine des pêcheurs pour des décennies.
C’est un problème pour la santé des japonais qui consomment beaucoup de produits de la mer. Lire la suite

Nov 02

Trouver de la nourriture saine – Solidarité

Les amis de Mr ODOME

Mr Odome

From www.facebook.com – November 1,
A Minamisoma, à 25 km de la centrale de Fukushima, il y a des familles qui continuent à vivre.
Le gouvernement les a laissées revenir dans leur ville. Dans le quartier le plus proche de la mer, les maisons ont été détruites par le tsunami.
N’ayant pas assez de revenus pour déménager ailleurs, les habitants occupent des logements provisoires. Ceci malgré des radiations dépassant le microsievert par heure dans l’air et le million de becquerel au m² dans la terre.
A Tchernobyl, il n’y aurait plus personne. Lire la suite

Nov 02

Sous-traitants irradiés à Fukushima

Centrale innondéeLe 24 mars 2011, trois sous-traitants avaient pataugé dans de l’eau fortement contaminée dans les sous-sols du bâtiment turbine du réacteur n°3 sans botte de protection et ont eu les jambes brûlées par la radioactivité. Ils ont pris une dose de l’ordre de 180 mSv durant leur intervention. Ils ne connaissaient pas le danger alors que des employés de TEPCo avaient mesuré 400 mSv/h à la surface de l’eau et étaient partis. Lire la suite

Nov 01

eau potable- reconstructions

Le MEXT japonais a publié des données sur la contamination de l’eau potable. Une faible contamination au césium est détectée dans des zones aussi éloignées que Morioka dans la province d’Iwaté (300km au nord de Fukushima) ou Chigasaki (300 Km au sud de Fukushima, au delà de Tokyo- voir dans Google Earth) dans la province de Kanagawa.

On peut penser que c’est dû au lessivage des sols qui contamine les rivières. Lire la suite

Nov 01

Etats-Unis: on a frôlé un nouveau Fukushima

Jeudi 1 novembre 2012
A cause de la tempête tropicale Sandy qui a balayé l’est des Etats-Unis, 2  réacteurs nucléaires ont été arrêtés, 2 ont eu des incidents et une centrale (Oyster Creek dans le New Jersey) a été mise en alerte de niveau 2 ‒ sur une échelle de 4 ‒ car elle a failli être dans la même situation que Fukushima.

En effet, les deux évènements précurseurs à l’accident étaient identiques :
1) Perte d’alimentation électrique extérieure
2) Montée des eaux et perte partielle de la source froide permettant de refroidir le cœur
Lire l’article sur Fukushima.over-blog
Lire aussi l’article bien documenté de gen4

Oct 30

Fukushima, «la nouvelle tueuse»

Gavin Allwright

Gavin Allwright dans la video

Gavin Allwright parle de Fukushima et de sa famille.
Mardi 30 octobre 2012
Gavin habitait dans la région de Fukushima à 10 km seulement d’Iitate-Mura, qui est une zone d’évacuation obligatoire.
Un jour de mars 2011, la centrale nucléaire a explosé et il a été obligé de fuir avec sa femme et ses enfants. D’autres sont restés. Comment rester là-bas sans vivre dans le déni ? Ecoutez son témoignage, ou, si vous ne connaissez pas l’anglais, lisez-le, c’est l’histoire de Gavin, ou l’histoire des dizaines de milliers de gens qui ont tout perdu à Fukushima.
A voir ou lire en français sur fukushima.over-blog

le 30 octobre 2012


Oct 28

Le sort des malentendants

Au congrès de la «Fédération internationale des malentendants» à Bergen, Norvège en juin 2012:

Monsieur Tadashi Takaoka président de l’association japonaise des malentendants a expliqué pourquoi, lors du tsunami de mars 2011, beaucoup de sourds et malentendants sont morts: ils n’ont pas entendu les signaux d’alerte et par la suite n’ont pas eu accès aux informations pour survivre. Lire la suite

Oct 26

Une conférence sur l’étendue du désastre de Fukushima

Le 23 octobre 2012 s’est tenue à Geugnon une conférence sur Fukushima animée par le président de la Criirad, Roland Desbordes.

La réunion à Geugnon

la réunion à Geugnon

Quelques extraits du compte-rendu par le « Journal de Saône et Loire »

Selon le président de la Criirad, La catastrophe de mars 2011 était plus qu’envisageable :

« Le Japon est secoué par des tsunamis et des séismes à longueur de temps, les centrales sont toutes situées sur le littoral et les réacteurs ne sont pas placés en hauteur et sont directement exposés en cas d’incidents géologiques. »…

Au Japon, Lire la suite

Oct 25

12 séismes dans la région de Fukushima ce 25 Octobre

12 séismes dans les environs de Fukushima ce 25 octobre
a lire dans Enenews
All 12 quakes to hit Japan today were near Fukushima Prefecture

Une liste des séismes enregistrés

Une liste des séismes du jour

L’heure indiquée doit être Japan Summer Time.

La région de Fukushima n’est pas stabilisée. Le risque est qu’un séisme puissant ne vide ou ne démolisse la piscine d’un des réacteurs, ce qui est susceptible de produire une nouvelle catastrophe nucléaire gravissime.