Le maire de Futaba et l’avocat de « Fukushima Collective evacuation trial » ont demandé l’aide du conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

Voici deux videos sous titrées en français(merci KNA) qui décrivent bien les problèmes des habitants.
elles datent du 30/10/2012

Mr Idogawa était maire de Futaba au moment des accidents nucléaires

Il est le seul maire à avoir pris l’initiative d’évacuer ses concitoyens.
Il vient de démissionner car il ne veut pas cautionner la politique gouvernementale de faire revenir les populations sur des sites contaminés jusqu’à 20 mSV/an.

La norme est que les populations ne doivent pas subir d’irradiation de plus de 1mSV par an
(voir le billet précédent ou le « vademecum »)
Mr Idogawa a été depuis hospitalisé (mais je n’en sais pas plus à ce sujet).

Mr Yanagihara est l’avocat d’un collectif de citoyens: « Fukushima Collective Evacuation trial »

Fukushima Collective Evacuation Trial est un collectif de citoyens demandant à la municipalité de Koriyama, Fukushima, d’évacuer les enfants vers les zones en-dessous de 1mSv / an de contamination radioactive. Si le cas des enfants à Koriyama est entériné par le tribunal, la jurisprudence fera que les autorités des zones à forte contamination devront adopter cette norme et assurer aux enfants une évacuation sanitaire.

Tous deux sentent les populations abandonnées à leur sort.

L’intervention de l’ex-maire de FUTABA

«https://youtu.be/h53lSGXGC_g»


L’intervention de Mr Yanagihara, avocat

«https://youtu.be/Fnk5mPAGCZI»


PS:
1-En cette fin de janvier 2013, il ne me semble pas que l’ONU ait levé le petit doigt……
2- Autour de Tchernobyl, on a évacué ceux qui vivaient dans un environnement de plus de 5mSV/an. Mais comme le dit l’avocat, cela a été fait trop tard.

Le 28 janvier 2013


Les commentaires sont fermés.