La ville de Hirono a du lancer un appel à dons pour sauver son seul hôpital.

Le seul hôpital en fonctionnement de la ville de Hirono, préfecture de Fukushima, est en crise suite à la mort le mois dernier de son unique médecin à temps plein; la ville a lancé une campagne de crowdfunding pour solliciter les dons du public.

Synthèse de deux articles de la presse japonaise en anglais:
http://www.japantimes.co.jp/news/2017/01/10/national/town-near-fukushima-no-1-raising-funds-invite-volunteer-doctors-care-sole-hospitals-100-patients/
http://mainichi.jp/english/articles/20170111/p2a/00m/0na/008000c

Hideo Takano, le directeur de 81 ans de l’hôpital privé, est décédé dans un incendie à son domicile, sur le terrain de l’hôpital, le 30 décembre, laissant 100 patients hospitalisés à soigner.

C’est le seul hôpital en fonctionnement dans la région de Futaba, site de la centrale nucléaire accidentée Fukushima no 1. Les cinq autres hôpitaux de la région ont été arrêtés suite au tremblement de terre de mars 2011, au tsunami et aux catastrophes nucléaires.

l'unique hôpital de Hirono

L’unique hôpital de Hirono
cliché Mainichi

La campagne de crowdfunding (readyfor.jp/projects/hirono-med) a été lancée lundi 9 janvier 2017 avec un objectif de ¥ 2,5 millions (~20.000€)pour aider la ville à financer le coût d’un appel à des médecins volontaires pour venir accomplir les tâches de Takano jusque fin mars.
Jusqu’à présent, plus de 30 médecins de la région ont offert leur aide

Mardi après-midi, le total avait déjà dépassé ¥ 3 millions.(~25.000€)
L’argent sera utilisé pour couvrir les frais de transport et d’hébergement des médecins bénévoles non rémunérés par ailleurs.
Les dons doivent être d’au moins ¥ 3000 (~25 €)et ils sont partiellement déductibles de l’impôt, car ils utilisent le système furusato nozei (don d’impôt à la ville natale), qui permet aux contribuables d’orienter le paiement de leur impôt vers les municipalités de leur choix.

L’hôpital Takano est situé à 22 kilomètres au sud de la centrale nucléaire N ° 1 de Fukushima. Le dr Takano a choisi de rester sur place et a continué de traiter des patients hospitalisés à son hôpital après l’accident nucléaire et les évacuations qui ont suivi. Il a également soigné les résidents locaux et les personnes engagées dans le déclassement de la centrale nucléaire.

La compagnie de télévision NHK avait réalisé une video
Elle nous montre un médecin âgé, fatigué, mais quel sourire !
https://www3.nhk.or.jp/nhkworld/en/news/videos/20170105161403595/

Le Dr Takano

Le Dr Tankano

La campagne se poursuivra jusqu’au 28 février, et la quantité de dons qui dépassera l’objectif de 2,5 millions de yens sera utilisée pour le renforcement du système de soins médicaux à Hirono.

Voyant la réponse rapide et positive des donateurs à travers le Japon, Satoshi Endo, maire de Hirono a dit, «Ce niveau de générosité, de tant de gens à travers le Japon, a été plus élevé que prévu». Ceci nous permettra d’aider à maintenir le système local de soins dans cette région affectée par la catastrophe.»


Ces articles m’ont été signalés par le site «Fukushima is still news»:
http://www.fukushima-is-still-news.com/2017/01/crowdfunding-for-hirono-a-success.html
http://www.fukushima-is-still-news.com/2017/01/raising-funds-for-hirono-hospital.html


Quelques détails sur Hirono:

A HIRONO, la levée de l’ordre d’évacuation a été faite en septembre 2011.
Les indemnités mensuelles de 100.000 Y (716 € par personne) ne sont plus versées depuis Août 2012.
Seulement 1.300 des 5.200 habitants avaient regagné leur maison en Avril 2014:
https://www.vivre-apres-fukushima.fr/fukushima-3-ans-difficiles-retours-a-la-maison/

Le gouvernement Japonais a installé à Hirono un centre d’entraînement pour les jeux olympiques:
https://www.vivre-apres-fukushima.fr/preparatifs-japonais-pour-les-jo-de-2020/


Les commentaires sont fermés.