«Conséquences médicales et environnementales de l’accident nucléaire de Fukushima.»

Un symposium qui s’est tenu à New-York les 11 et 12 mars 2013, organisé par la fondation Helen Caldicott.

Alexei yablokov

Alexei Yablokov

Alexey Yablokov est Docteur ès Sciences biologiques (PhD), ancien membre du parlement de l’Union Soviétique, il a été conseiller environnemental du président Eltsine et de l’administration Gorbachev, membre de l’Académie des Sciences de Russie. Il est co auteur du livre publié par l’académie de médecine de New-York « Chernobyl: Consequences of the Catastrophe for People and the Environment ».
Traduction partielle en Français.

Mai 2015: le livre a été intégralement traduit en français. On peut le télécharger gratuitement ou acheter une version papier sur le site de «Independent Who»

Il traite lors de cet exposé des les conséquences de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl pour l’homme ou son environnement; il décrit les problèmes de santé apparus chez les populations vivant dans les zones contaminées et soumis à de faibles doses de radiations.
Il nous rappelle également que mensonges et dissimulations ont été de règle de la part des autorités soviétiques ou internationales.
Mensonges et dissimulations que l’on retrouve au Japon suite à la catastrophe de Fukushima.

Merci à KNA qui nous offre
Le texte de l’intervention du Dr Yablokov à New York traduit en français.

Un schéma du dr Yablokov dans son exposé:

un schéma sur le Cancer du sein

«Cancers du sein, la même situation.
Dans la zone à faible taux de contamination,on a un faible taux de cancers.
Et dans les zones avec un fort taux de contamination, nous avons une augmentation dans les 10 ans après Tchernobyl…
Cela arrivera aussi à Fukushima, absolument, j’en suis sûr.»


Akio Matsumura

Akio Matsumura

Du même symposium, voyez aussi la transcription en français de l’intervention de Akio Matsumura: Qu’a appris le monde de l’accident de Tchernobyl ?

Akio Matsumura est un diplomate de renom, qui a consacré sa vie à jeter des ponts entre les dirigeants de gouvernements, d’entreprises et chefs spirituels pour la cause de la paix dans le monde. Il est le fondateur et le secrétaire général du Forum Mondial des Dirigeants Spirituels et Parlementaires pour la Survie de l’Homme, avec des conférences tenues à Oxford, Moscou, Rio de Janeiro, Kyoto, et Konya.

Le texte de l’intervention de Akio Matsumura en français (merci KNA)


L’ensemble des traductions du symposium, par KNA

Les videos originales du symposium sur le site de la fondation Helen Caldicott


Les commentaires sont fermés.