Nov 11

Pour une OMS indépendante du village nucléaire

Le Logo de Independent WHO
Depuis 1959, l’OMS (organisation mondiale de la santé) s’en remet à l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) pour évaluer les conséquences sanitaires du nucléaire.
D’où le déni de ses conséquences dans le bilan officiel de la catastrophe de Tchernobyl : une cinquantaine de morts, 4000 cancers de la thyroïde chez les enfants… Ce qui explique aussi que l’OMS n’ait plus aucun département de recherche sur les pollutions radioactives et qu’elle n’ait apporté aucune assistance aux victimes de Tchernobyl depuis 1986 ni aux victimes de Fukushima depuis le 11 mars 2011.
Lire la suite

Oct 26

Une conférence sur l’étendue du désastre de Fukushima

Le 23 octobre 2012 s’est tenue à Geugnon une conférence sur Fukushima animée par le président de la Criirad, Roland Desbordes.

La réunion à Geugnon

la réunion à Geugnon

Quelques extraits du compte-rendu par le « Journal de Saône et Loire »

Selon le président de la Criirad, La catastrophe de mars 2011 était plus qu’envisageable :

« Le Japon est secoué par des tsunamis et des séismes à longueur de temps, les centrales sont toutes situées sur le littoral et les réacteurs ne sont pas placés en hauteur et sont directement exposés en cas d’incidents géologiques. »…

Au Japon, Lire la suite

Oct 19

France: plus de malades de la thyroïde à l’ Est qu’à l’ Ouest !

Dans Fukushima-informations :
Quelques temps avant les vacances un nouveau groupe Facebook des malades de la thyroïde à été créé . Puis aux membres arrivés de façon totalement aléatoire,  ils leur à été demandé de se géolocaliser là où ils étaient en 1986 .

carte de la contamination par Tchernobyl en france

Contamination en France par Tchernobyl

Carte des patients atteints de maladies de la thyroïde en france

Carte des malades de la Thyroïde


En comparant ces deux cartes, la première celle de la contamination suite à la catastrophe de Tchernobyl, la deuxième  celles des membres du groupe avec seulement une soixantaine de membres, on peut constater que le  « hasard  » fait qu’il y a beaucoup plus de chance d’avoir un problème de thyroide a l’ Est qu’à l’ ouest, et ce n’est sans doute pas le fruit du seul hasard , et cela correspond comme par hasard à la carte de contamination…

Voir aussi la video du film : « Corse, le mensonge radioactif ».

…« Tous les gouvernements européens ont pris des mesures de précaution après l’accident : interdiction de consommer des produits frais, de laisser sortir les enfants, distribution de pastilles d’iode… En France, les ministres en place se sont bornés à déclarer qu’il n’y avait aucun risque pour ne pas nuire à l’industrie du nucléaire et de l’agriculture ». Documents officiels à l’appui, le film démontre également le trucage de l’enquête épidémiologique du ministère de la Santé.»…
Le 19 octobre 2012