Juil 29

Poussière noire: enfin une information précise:

Une « poussière noire » très radioactive a depuis longtemps été découverte à Minami-Soma (20 km au nord des réacteurs détruits)

Sa présence a été signalée également ailleurs.
Cette matière est la cause de « points chauds » au milieu de la radio-activité ambiante, toujours présents deux ans après l’accident..
Elle a tendance à s’amasser dans les creux des routes, les descentes de gouttières… Lire la suite

Juil 26

La contamination de l’océan ruine l’industrie de la Pêche. La situation est déplorable.

Une délégation de la fédération nationale des pêcheurs du Japon s’est rendue au siège de Tokyo Electric Power Co., le 25 Juillet,
porteuse d’une lettre de protestation au sujet des récentes fuites d’eau radioactives de la centrale Dai ichi dans l’océan.

tri du poisson pour mesure de la contamination

Tri du poisson pour mesure de la contamination à Irono-20 mai
Photo Asahi Simbun

«Nous sommes exaspérés par l’évolution des événements qui est un acte de trahison vis à vis des travailleurs de l’industrie de la pêche et de tous les japonais.»

Lire la suite

Juil 24

Selon le « Mainichi » les élections japonaises ne sont pas une approbation de l’énergie nucléaire

Lors d’une enquête du Mainichi Shimbun, seulement 15% des élus du 21 Juillet au Sénat Japonais ont affirmé que le Japon a besoin des centrales nucléaires.

A peu près le moitié des élus, 46%, a affirmé que les centrales nucléaires devront être éliminées dans l’avenir mais que pour l’instant elles sont nécessaires.
Le parti Libéral démocrate (PLD) au pouvoir est le seul parti politique qui ait cessé d’appeler clairement à une élimination des centrales nucléaires dans l’avenir; mais individuellement, seulement 25% de ses élus affirment que le Japon a besoin des centrales nucléaires. Lire la suite

Juil 23

« L’arrêt du nucléaire causerait aux futurs japonais une souffrance intolérable » selon un dirigeant du Parti Libéral Démocrate japonais

D’après un dirigeant du Parti Libéral Démocrate au pouvoir, cesser d’utiliser l’énergie nucléaire aujourd’hui en raison de la catastrophe nucléaire de Fukushima infligerait des souffrances intolérables au générations futures du Japon. Lire la suite

Juil 22

Tepco reconnaît officiellement que l’eau de mer va et vient dans la zone de la centrale nucléaire de Fukushima

Au cours de sa conférence de presse du 22 juillet 2013, Tepco a reconnu que l’eau de mer entre et sort de la zone de la centrale.

Le niveau de la mer (qui varie de 1 m en fonction des marées) et celui des eaux souterraines (qui varie sur 20 cm) sont synchrones.
Il est clair à présent que les eaux marines et les souterraines extrêmement radioactives voyagent librement.
La contamination de l’eau de mer est également synchrone avec les pluies. Lire la suite

Juil 20

Élections sénatoriales au Japon- la question du nucléaire repoussée sous le tapis.

et les mensonges et omissions de TEPCO

Les candidats aux sénatoriales japonaises se voient reprocher d’avoir escamoté le problème du nucléaire et les problèmes des réfugiés.

Ces élections auront lieu le 21 Juillet.
Les partis anti-nucléaires semblent n’avoir pas réussi à présenter des candidats unis.
Les électeurs souhaitant voter pour l’abandon de la production d’énergie nucléaire ne savent pas pour qui voter car les partis évitent d’aborder la question du nucléaire.
Lire la suite

Juil 12

Des mères de Fukushima s’adressent au premier ministre japonais

Voici une pancarte brandie par une manifestante au cours de la visite du premier Ministre à Fukushima.
Manifestante dans la rue de Fukushima
Traduction de la pancarte rose

« M. ABE, le precieux trésor de nos vies n’est pas soumis a votre volonté, nous ne sommes pas nés pour assouvir votre soif d’argent et de pouvoir, nous n’allons pas perdre nos vies comme des cobayes dans vos experiences sur des êtres humains ! »

Voir le blog Japonais qui a publié cette photo

Vous pouvez voir dans un billet précédent que des mères de Fukushima ont présenté leurs voeux au premier Ministre lors de la fête des voeux: Tanabata. lien ICI et encore LA


Merci à Laurent Mabesoone pour la traduction.


Juil 10

Un entretien avec Chikako Nishiyama, une réfugiée nucléaire de la zone d’évacuation de Fukushima.

Mme Chikako Nishiyama

Mme Chikako Nishiyama
photo WNSCR

Mme Chikako Nishiyama, évacuée d’un petit village de la Préfecture de Fukushima, touché par l’accident nucléaire du 3.11, s’est rendue aux Etats-Unis en mai 2013 avec pour mission de faire des discours et d’avoir des réunions avec des groupes de civils dans différentes régions des US. Son but est de partager son histoire avec le maximum de gens.

Le village de Kawauchi se trouve à 15 miles au Sud-Ouest de la centrale de Fukushima Dai Ichi. Après la série d’explosions, tout le village a décidé d’évacuer. Lire la suite

Juil 08

Tanabata: des mères demandent un japon sans nucléaire

Des mères et leurs jeunes enfants ont célébré le festival de Tanabata devant le bureau du premier ministre. Elles ont présenté leurs souhaits d’un Japon sans nucléaire.

Tanabata: des mères demandent un japon sans nucléaire Des mères appellent à un Japon sans nucléaire devant le bureau du premier ministre le 7 Juillet, pendant le festival de Tanabata.
(cliché Satoru Ogawa- Asahi Shimbun)
Lire la suite

Juil 06

Tanabata , « La septième nuit du septième mois »: la nuit des voeux.

Sendai pendant Tanabata

Sendai pendant Tanabata


Tanabata est la fête japonaise des étoiles provenant des traditions O-Bon et de la fête des étoiles chinoise, Qīxī. La fête a généralement lieu le 7 juillet ou le 7 août, et célèbre la rencontre d’Orihime (l’étoile Alpha Lyrae/Véga) et Hiko-boshi (l’étoile Alpha Aquilae/Altaïr). La Voie lactée, une rivière d’étoiles qui traverse le ciel, sépare les deux amants, et il leur est permis de se rencontrer une fois l’an. Ce jour particulier est le septième jour du septième mois lunaire du calendrier luni-solaire. Lire la suite