Juin 06

Fukushima, 5 Juin 2013: 12 jeunes atteints d’un cancer de la thyroïde confirmé; pour 15 autres un cancer soupçonné.

En février 2013 on comptait 3 cas de cancer confirmés

L’étude porte sur 174.000 jeunes âgés de moins de 18 ans.

Une information du journal KYODO news


Notes:

Les médecins de la Fukushima Medical University qui ont dirigé l’étude « pensent » que ces cancers ne sont pas dus à l’accident des centrales de Fukushima car à Tchernobyl ils ne sont survenus que 4-5 ans après l’accident.
C’est le commentaire obligé et officiel. On aimerait qu’ils nous donnent quelques arguments supplémentaires en faveur de leur « pensée », quelques hypothèses… quel serait donc l’autre événement qui aurait pu provoquer une telle flambée de cancers dans précisément la région où est survenu une très grave accident nucléaire ?
Lire la suite

Juin 05

Entre la propagande du lobby nucléaire et la réalité, il y a un monde:

Témoignage sur la situation au Japon par Janick Magne, professeure d’université à Tokyo, citoyenne française expatriée au Japon depuis 35 ans.
Voici des fragments du témoignage paru dans « sortir du Nucléaire », à lire en entier ici

Une augmentation des normes de radioactivité

le logo japonais "non merci"

Le « non merci » japonais

Du 15 au 17 décembre 2012, l’AIEA tenait à Kôriyama, ville de 330 000 habitants dans la préfecture de Fukushima, une grande conférence ministérielle parfaitement illusoire et mensongère sur la sécurité nucléaire. Lire la suite

Juin 02

La commune de Namie demande l’augmentation des indemnités versées à ses habitants évacués.

Situation de NamieLa municipalité de Namie, proche de Dai- ichi, agissant pour le compte de la moitié de ses habitants toujours évacués demande à ce que les indemnisations qu’ils touchent soient multipliées par 3 à cause des souffrances psychologiques endurées.
11.602 habitants sur les 21.000 habitants de Namie au moment de l’accident se sont joints à la demande.
La commune prendra en charge les frais du procès. Lire la suite